Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vous trouverez la totalité de mes travaux ici y compris mes romans en cours "moonstars" et "le jour où le silence régna".

09 Sep

Pause

Publié par Roxii  - Catégories :  #moonstars

-12-

La route fut longue jusqu’à leur prochaine destination que Rose n’y savait rien. Elle se contenta juste d’avancer, guidée par Elric qui devenait de moins en moins bavard.

Pendant trois jours, les trois individus marchaient sans relâche, sauf les à peine quelques heures de sommeil. A certains moments, la jeune fille ne sentait plus ses pieds tellement le chemin était long qu’elle crut la route interminable ; C’est alors vint le troisième jour lorsque ses pieds l’ont lâchés.

Effondrées par terre, elle soufflait de fatigue, les larmes de douleur entourant ses yeux.

Vénus eut pitié d’elle et lui enfila un peu de sa réserve d’eau puis changea de taille pour la porter le temps qu’elle aille mieux. Cependant, Elric continua d’avancer, l’air de rien, et semblait le moins préoccupé par l’état de son compagnon, ce qui laissa cette dernière se sentir encore plus mal…

Quelque part sur leur route, une image les stoppa, celle d’un village … où du moins ce qu’il en restait ;

Les cendres d’un village oublié…

Elric y entra et demanda aux deux autres de l’attendre au bord de la route. Vénus trouva l’occasion pour regagner ses forces et se détendre un peu pendant que Rose suivait Elric avec son regard.

Elle le vit entrer dans ce qui ressemblait à un magasin abandonné e puis en sortir avec un sac.

Il retourna vers eux et demanda à Rose de lui montrer ses pieds. Elle exécuta, avec malaise.

Le jeune homme lui enleva ses souliers avec douceur peu commune, pris un bandage qui le lui enroula sur les pieds puis lui fila de nouvelles chaussures qu’il venait de sortir du sac.

S’appuyant sur le dos du félin, Rose se releva pour admirer ses pieds. Elle remercia Elric avec l’un de ses beaux sourires et lui affirma que c’est bien plus confortable ainsi.

Après quoi, les trois continuaient leurs routes jusqu’à l’heure du déjeuner quand ils s’arrêtèrent dans un deuxième village, heureusement bien plus vivant que le premier.

Elric les conduisit jusqu’à une taverne où il les a laissé commandé le repas pour s’éclipser une heure ou deux.

Rose détestait le mystère qui rodait autour de son coéquipier. elle se rendait compte de plus en plus qu’elle ne le connaît pas assez bien, à vrai dire, elle ne le connaissait pas du tout …

Quand la nourriture était enfin prête, elle laissa ses idées à coté et se concentra à se remplir l’estomac.

« Gardes-en un peu pour moi. » lui demanda Elric en rentrant dans la pièce.

Une demande qu’elle ignora. Après tout, cela fait un bon bout de temps qu’elle n’a pas si bien mangé …

« Tu n’auras qu’à arrêter de disparaître à chaque fois ! » Répondit-elle, la bouche pleine et toute couverte de nourriture.

Elric soupira et prit une assiette qu’il mangea avec finesse, en utilisant les couvercles. A coté de lui Rose parut une bête qui dévore tout sur son passage !

D’ailleurs, cette dernière était étonnée de voir l’agilité et la manière dont il maniait le couteau avec, ce qui lui rappela qu’il était un noble, un Sir …

Ce dernier remarqua qu’elle l’observait avec les yeux grands ouverts alors il lui fixa à son tour jusqu’à ce qu’il décide de mener la discussion :

- C’est étrange …

- Ah oui ? Quoi donc ?

- Tu ne m’a jamais demandé où est-ce que je t’emmène depuis ces quatre derniers jours, honnêtement je trouve cela absurde.

Le regard du jeune homme changea, perçant celui de son interlocutrice comme s’il essayait de lire dans ses pensées.

Comme s’il voyait dans son âme.

Elle ne s’arrêta pas de manger pour autant et décida d’attendre un peu avant de lui répondre d’une voix aussi pointue que narquoise :

- Voyez-vous mon cher, on a tous nos petits secrets ! Et je ne dirais pas moins sur vous !

Elle prit une serviette pour se nettoyer comme les nobles le font, puis continua avec un ton moins moqueur et plus sérieux :

- Disons que je vous fais confiance.

Elle fixait le bout de la table suite à cette dernière remarque. Quand leur regard se croisèrent à nouveau, Elric ferma les yeux et semblait pensif.

Il quitta sa chaise et se dirigea vers le comptoir où il entama une discussion plus longue avec le propriétaire de l’auberge.

Rose ne pouvait les entendre de sa place mais elle le vit; il fila une sacoche au proprio que ce dernier se dépêcha d’ouvrir suite à quoi il lui retourna une série de remerciements et de compliments, qu'Elric ignora.

- Je croyait qu’Elric était un simple vagabond solitaire, répliqua Vénus en faisant bondir la jeune fille de son siège, mais vue la quantité d’argent qu’il vient d’offrir à cet homme je me demande si il ne nous cache pas quelque chose

- Tu arrives à les écouter ? Chuchota Rose

- J'ai beau avoir des pouvoirs magiques, je n'en reste pas moins un chat, avec des sens plus développés que les vos

Vénus retourna à son assiette pendant que Rose qui attendait plus d’informations…

- Et alors ?? Demanda-t-elle.

- Quoi et alors?

- l'argent c'est pour quoi?

- ah ! Poursuivit le félin, j'ai cru comprendre qu'il lui a demandé si les récoltes étaient bien cette année, surtout avec les tempêtes de neige qui sont de plus en plus fréquentes, Il lui répond que non, qu’il a même perdu ses quelques chèvres et une dizaine de moutons, alors notre ami lui file de quoi rembourser les pertes … Et moi qui croyait ce jeune homme sans cœur !

Rose chuchota un "je vois" et se dépêcha de terminer son assiette.

- Alors? c'est pour aujourd'hui ou pour demain?

- t'es vraiment agaçant Elric, répondit la jeune fille, laisses nous finir, je dois reprendre des forces si tu veux que je tienne la route.

Pause
Commenter cet article
L
c'est pour quand la suite déjà ?
Répondre
R
bientot, je m'y suis mise
N
C'est très bien ma chérie je l'adore ! Bonne continuation !
Répondre

À propos

vous trouverez la totalité de mes travaux ici y compris mes romans en cours "moonstars" et "le jour où le silence régna".